McGill Faculty of Law Centre for Legal Pluralism Echenberg Family Cinference on Human Rights


La Conférence

La Conférence globale sur la démocratie, les droits de la personne et la fragilité de la liberté

Université McGill
Montréal, Québec, Canada
21-23 mars 2013


Le Centre sur les droits de la personne et le pluralisme juridique est fier d’accueillir la Conférence globale sur la démocratie, les droits de la personne et la fragilité de la liberté. Cette conférence est la troisième de la série de conférences de la Famille Echenberg sur les droits de la personne. Organisée en collaboration avec la Faculté de droit de l’Université McGill, elle rassemblera divers membres de la communauté universitaire, des juges, des politiciens, des décideurs politiques, des journalistes, des étudiants et des membres de la société civile.




PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE LA CONFÉRENCE

Une version pdf de cette page à télécharger est disponible (en anglais) : Document de présentation de la Conférence [PDF 516kb]


Démocratie et droits de la personne: expériences d'engagement et de résilience

Des combats pour la démocratie ont été menés à travers le monde face aux violations brutales des droits fondamentaux et des libertés. En dépit des risques et des dangers considérables, l'histoire nous apprend que des individus, en travaillant en solidarité avec des mouvements sociaux et des organisations de la société civile, ont persévéré à promouvoir la démocratie et la justice, malgré des conditions presque désespérées. La séance plénière d'ouverture s'appuiera sur les expériences de personnes qui se sont engagées dans la quête de démocratie et de résilience face aux violations des droits de la personne.


Démocratie et droits de la personne: des liens essentiels

Quelle est la relation entre démocratie et droits de la personne? Quels genres de démocraties se dessinent à travers le monde et quelle est la signification de ces mouvements de participation démocratique à l'heure de la mondialisation? Quel est l'impact des libertés fondamentales et des droits économiques et sociaux élémentaires sur une possible évolution vers des démocraties solides et efficaces? Comment pouvons-nous encourager l’existence d’institutions démocratiques, la citoyenneté et l’engagement?


La démocratie et le monde arabe: relever les défis

Les luttes actuelles dans le monde arabe illustrent les difficultés et la complexité qu'implique la mise en place d'un système démocratique. Ce panel se propose de traiter de la signification historique du combat pour la démocratie dans le monde arabe et des défis actuels quant au maintien de la promesse de démocratie, y compris de justice économique, de diversité religieuse, des droits des femmes et de politique étrangère.


La fragilité des libertés et de la démocratie

La protection des libertés civiques fondamentales est indispensable à la participation démocratique. La répression violente des libertés fondamentales, telles que les libertés d’expression et d’association, est contraire à la démocratie. Afin d'assurer la participation équitable, la liberté de la presse, la liberté d’association, l'accès à la justice et l'État de droit, des institutions solides sont nécessaires. Ce panel traitera du besoin d'institutions solides au sein des sociétés démocratiques, ainsi que des moyens permettant leur création et leur maintien.

Ce panel s’intéressera au lien entre justice économique et démocratie. En effet, le bien-être économique des citoyens est un élément clef pour une démocratie saine.

Des efforts pour éliminer le chômage et les conséquences dévastatrices de la pauvreté sont essentiels à la mise en place de démocraties efficaces et ouvertes. Les conférenciers mesureront l'importance d'une économie saine pour la démocratie, et détermineront les stratégies visant à garantir l'inclusion économique afin de renforcer la participation démocratique.


Démocratie et mondialisation

Dans les démocraties établies aussi bien que dans les démocraties émergeantes les acteurs transnationaux jouent un rôle dont l'importance ne cesse de croître. L'aptitude des sociétés, des banques et d'autres institutions financières et de gouvernance mondiales, à transcender les frontières remet en question la souveraineté traditionnelle des États et, par conséquent, la sécurité de ceux qui vivent sous la protection de ses frontières. Ce panel traitera donc des répercussions de cette tendance sur l'avenir de la démocratie.

Les actions politiques ainsi que les décisions en matière de politique étrangère menées par les acteurs gouvernementaux ont une influence considérable sur la souveraineté d'autres États et sur leur démocratie. La question de la nature des responsabilités dues par les États les plus solides à l’égard des démocraties émergeantes est délicate et complexe. Des conceptions divergentes de la notion même de démocratie soulèvent aussi des questions sur l’adoption d’une définition unique de la démocratie qui influence l’ensemble les choix de politique étrangère. Le panel discutera des répercussions de l’interaction entre les États sur la démocratie.


Nouvelles voix et forces de changement

Avec des frontières de plus en plus diffuses, les nouvelles technologies permettant de traverser ces frontières sont devenues de plus en plus puissantes. Les médias sociaux, comme en témoigne l’utilisation de Facebook, Twitter, des blogues, et de YouTube, se sont avérés particulièrement efficaces dans les récents combats pour la démocratie. Les images et les textes se diffusent de façon virale, ils échappent à la censure instaurée par des régimes de répression et permettent ainsi à de nouvelles voix d’être entendues. De plus, preuve est faite que ces nouveaux instruments sont particulièrement utiles pour permettre aux jeunes, auparavant marginalisés, de se faire entendre dans cette lutte pour le changement social. Le panel traitera donc à la fois des possibilités offertes par les nouvelles technologies pour le développement de la démocratie et des mouvements de changement social, ainsi que de leurs répercussions sur le rôle des jeunes dans le dialogue politique.

Les récents mouvements internationaux pour la démocratie et le changement social témoignent de l’importance de créer des coalisations larges qui rassemblent les voix de groupes historiquement exclus du débat politique. Le panel abordera donc le changement historique qui se produit dans l’émancipation politique des femmes et de la jeunesse, ainsi que l’importance de poursuivre les efforts visant à accroître la participation de ces groupes dans la démocratie.


Démarches à suivre : Soutenir la démocratie en période de troubles

Dans la période de turbulences que nous traversons actuellement, les aspirations démocratiques font face à de nombreux défis. Comment peut-on garantir la protection des libertés et droits fondamentaux de la personne, si essentiels au développement de la démocratie ? Comment peut-on transformer la promesse de démocratie en une véritable gouvernance fondée sur la stabilité, l’équité, et la responsabilité ? Comment tirer leçon du passé pour mieux avancer dans l’avenir ?


Lieu de la conférence:
Centre Mont Royal
2200, rue Mansfield
Montréal, Québec, Canada